Verticalisateur manuel : Tout ce qu’il faut savoir

couv-VERTICALISATEUR-MANUEL

Un verticalisateur manuel est une aide technique qui va permettre à une personne dont l’état de santé ou le handicap ne le permettent pas, de tenir la position debout, avec l’aide d’une tierce personne. Ce sera utile dans plusieurs cas de figure, pour des personnes âgées, ou bien des patients restant alité la plupart du temps ou se déplaçant toujours en fauteuil roulant. 

Le verticalisateur manuel, pour qui ?

Le transfert debout avec ce type d’équipement, n’est accessible qu’aux personnes ayant un tonus musculaire correct, car il sera nécessaire de participer à l’effort lors du transfert, que ce soit avec les bras ou bien avec les jambes.

Pour des personnes ayant un très faible tonus musculaire et très peu autonome, alors le transfert se fera généralement en position assise. C’est une fonction que permettent la plupart des verticalisateurs manuels, et également les lève-personnes. 

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas un dispositif que l’on peut utiliser tout seul, et il faudra toujours une personne pour aider à relever la personne ayant besoin de se tenir debout. Un aidant devra donc toujours être présent et s’occuper de la mise en place debout du patient.

verticalisateur manuel

 

Pourquoi utiliser un verticalisateur ?

Se mettre en position debout avec l’aide d’un tel appareil sera parfois nécessaire lors d’une rééducation. Le patient ne peut pas se lever seul, mais il pourra chercher son équilibre et recommencer à prendre progressivement appui sur ses jambes.

C’est également très utile pour les personnes restant alitées. Se tenir debout va ainsi faciliter la digestion et améliorer parfois considérablement le transite intestinal. C’est aussi un bon moyen de lutter efficacement contre l’ostéoporose, étirer un peu les muscles, et surtout solliciter le système cardiaque et sanguin d’un patient.

On utilise aussi le verticalisateur pour effectuer un transfert d’un lit vers un fauteuil roulant, ou bien d’un lit vers une chaise-toilette ou un siège de douche. Parfois, la position debout sera nécessaire pour réaliser un soin sur un patient, et dans ce cas, cet appareil sera évidemment très utile. Le verticalisateur est donc utile à la fois pour l’aide à la marche ou du moins aux prémisses de la marche en temps de rééducation, au soulèvement pour des raisons de santé ou de soin, et au transfert.

Le fonctionnement du verticalisateur

Cet appareil est équipé d’un socle inclinable à roulettes qui permet à l’aidant de le déplacer facilement d’un endroit à un autre, et de le mettre en place devant le patient. On pose d’abord les pieds de la personne à relever sur le socle, et on appuie les tibias sur le repose-tibias en mousse.

Le patient pose ses mains sur les poignées en face de lui, et l’aidant passe une ceinture sur le bas du dos de la personne à lever. En même temps, l’aidant va tirer sur la ceinture et le patient va tirer sur ses bras pour se relever. Avec l’appui sur les bras et la ceinture qui tire les fesses vers le haut, il n’est pas nécessaire d’avoir des appuis puissants au niveau des jambes. Certains verticalisateurs fonctionnent sans sangles ni ceintures, et le patient se relève alors seul à la force des bras et des jambes s’il a un peu de puissance.

Le patient est ainsi debout, prêt à être transféré, à recevoir son soin ou bien tout simplement à se réhabituer à cette position. Pour redescendre, il suffit que l’aidant donne du mou à la ceinture et que le patient se laisse glisser vers son fauteuil ou son lit.

verticalisateur avis

 

Le verticalisateur pour enfant

On trouve une gamme plutôt importante de verticalisateurs pédiatriques spécialement pensés pour les enfants. La position debout et donc verticale, permet d’aligner le corps le plus normalement possible, en maintenant bien la tête, les hanches, les genoux, ainsi que les pieds. L’appareil contribue ainsi au bien-être physiologique de l’enfant. La circulation sanguine est meilleure, la digestion, mais également l’activité musculaire. Il y aura aussi, dans les cas où c’est possible, une amélioration progressive du contrôle moteur, grâce à la position assise.

La position verticale est aussi bonne pour le moral et la socialisation. Cela permet souvent d’améliorer la communication des enfants qui auront tendance à s’exprimer plus que lorsqu’ils sont allongés dans un lit, ou bien assis dans un fauteuil.

La plupart du temps, les verticalisateurs pour enfant sont polyvalents et permettent trois positions différentes : vertical, incliné ou horizontal. Enfin, on trouve des appareils pour une position verticale ventrale offrant une meilleure stabilité, et les modèles les plus complets proposent même des tablettes pour permettre à l’enfant de jouer dans cette position, et rendre alors l’activité plus ludique.

Prix et prise en charge du verticalisateur

Les prix sont très différents d’un modèle à un autre. Tout dépend des fonctionnalités nécessaires du dispositif. Ainsi un verticalisateur simple ne permettant que la position debout, peut se vendre entre 200 et 350 €. À l’inverse, un modèle avec 3 positions, réglable et ajustable pour un meilleur confort, avec des supports supplémentaires et une tablette, peut grimper jusqu’à plus de 2 000€.

Un verticalisateur pourra être prescrit par un médecin, et dans ce cas il sera entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Il faudra en revanche se tourner vers un appareil qui est aux normes françaises.