Rampes d’accès pour personne à mobilité réduite : Tout savoir

couv-RAMPE-ACCES

Une rampe d’accès pour handicapé est un passage permettant aux personnes en fauteuil de roulant, de franchir des escaliers ou bien un trottoir aussi facilement que possible.Il y a deux types de solution, la rampe fixe qui restera toujours en place et la rampe amovible que l’on utilise lorsque c’est nécessaire et qu’on peut retirer après le passage de ou des personnes en fauteuil. Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur les rampes d’accès pour handicapé.

La rampe fixe

Pour la maison, si le handicap est définitif, alors l’installation de rampes fixes sur toutes les zones ayant des marches ou des passages difficiles, sera probablement indispensable pour avoir une autonomie optimale.

L’avantage de ce type d’installation, c’est que c’est très solide, et qu’une fois en place il n’y a plus besoin de toucher à rien. À votre domicile, aucune autorisation n’est nécessaire. Il faudra simplement demander une autorisation pour l’entrée de la maison, si elle se trouve sur un espace public. Une rampe fixe réclame souvent des travaux importants et un coût relativement élevé.

La rampe amovible

Comme son nom l’indique, elle est posée mais elle peut-être retirée à tout moment. C’est évidemment un bon choix lorsqu’on vit dans une maison en location. On ne fera pas de travaux pour transformer l’habitation alors qu’on n’y restera peut-être pas très longtemps. La rampe amovible permet également de ne pas dénaturer un espace en installant une rampe fixe qui ne serait pas forcément esthétique.

En revanche, ce n’est pas forcément pratique puisqu’un tiers doit obligatoirement installer la rampe pour la personne en fauteuil, puis la ranger après son passage, ou lorsque ce sera nécessaire. On sait que ce type de manœuvre peut être frustrant pour la personne en fauteuil, qui peu avoir l’impression de ne pas avoir assez d’autonomie, voir même de déranger.

Cela dit, on peut utiliser la rampe amovible de manière fixe, en la laissant presque tout le temps en place, et en la retirant seulement lorsque il n’y a pas d’autre choix. Ce sera la solution la moins onéreuse.

rampe acces fixe avis

 

La norme pour les rampes et plan incliné pour les fauteuils roulants

Bien évidemment, on ne peut pas faire n’importe quoi et il y a donc des normes qui doivent absolument être respectées pour que la rampe ne soit pas dangereuse pour l’utilisateur. Les normes sont très strictes en termes de largeur, de pente et de poids maximum supporté, en tout cas pour les établissements recevant du public, comme les écoles, les administrations, les hôpitaux, les boutiques, etc.

Afin de permettre une autonomie totale à l’utilisateur du fauteuil roulant voici les degrés de pente à respecter :

  • 5 % sans limitation de longueur si aucune contrainte architecturale ne l’empêche. La rampe sera alors de 3,20 m de long pour une marche de 16 cm.
  • 7 % pour une longueur maximale de 5 m. La rampe sera alors de 2,28 m de long pour une marche de 16 cm.
  • 8 % pour une longueur maximale de 2 m. La rampe sera alors de 2 m de long pour une marche de 16 cm.
  • 12 % pour une longueur inférieure à 0,5 m. Dans ce cas, la marche ou la hauteur de franchissement ne devra pas dépasser les 6 cm pour une rampe de 50 cm.

Malheureusement, ces normes sont si strictes, qu’il n’est pas toujours possible de réaliser ce type travaux. Il n’est alors pas interdit d’avoir des pentes plus importantes, mais la personne en fauteuil nécessitera généralement l’aide d’une tierce personne pour grimper en haut de la marche ou des quelques marches. Ce sera également toujours une rampe amovible. Du moment où la rampe n’est pas fixe, et qu’une personne est présente pour aider et sécuriser le franchissement de l’obstacle, alors on peut utiliser une pente avec un degré d’inclinaison plus important.

Critères de choix pour choisir sa rampe

On va donc commencer par choisir le fait que la rampe soit fixe ou amovible. J’ai donné les points forts et les points faibles de chaque possibilité un peu plus haut, je ne vais donc pas revenir dessus.

La rampe va évidemment être choisie en fonction du lieu. Que ce soit un espace public ou une zone privée, on ne fera pas forcément le même choix.

La hauteur de l’obstacle va nous pousser à choisir la longueur et la forme de la rampe. Pour monter plusieurs marches, la rampe devra parfois être assez longue et faire probablement au moins un virage.

Il faudra étudier le poids total qu’elle devra transporter, afin de s’assurer de faire le bon choix. Le calcul à faire est le suivant : Personne à mobilité réduite + fauteuil roulant + personne qui aide à pousser = le poids total à supporter.

Bon à savoir

Un fauteuil électrique permet de franchir des pentes jusqu’à 20 % (vérifier la notice), pour une installation privée, on peut alors dépasser les normes sans problème si on circule avec ce type de fauteuil.

Un utilisateur de fauteuil roulant manuel avec une bonne tonicité dans les bras, est capable de franchir des pentes de 15 % à 20 %, voir même un peu plus s’il bénéficie d’un peu d’aide. On peut donc en déduire que pour un usage privé, une rampe de 1,5 m seulement peut nous permettre de passer une hauteur de 30 cm, avec un dénivelé de 20 %. On pourra également franchir 3 marches, soit 48 cm, avec une rampe de 2,15 m, et une pente de 22 %.

Cela dit, il est tout de même conseillé de ne pas dépasser une pente de plus de 15 % afin d’assurer un confort d’utilisation le plus agréable possible. En effet, l’utilisateur n’a pas forcément envie de transpirer et de faire un effort sportif intense à chaque fois qu’il entre ou sort de chez lui.

Les différents types de rampe d’accès

On trouve des rampes d’accès qui peuvent s’adapter à différentes situations. Selon la configuration du lieu à équiper, certaines seront probablement plus pratiques que d’autres.

La rampe d’accès large et pliable

rampe acces pliable Ce type de rampe est pliable dans le sens de longueur, et on peut les transporter facilement, un peu comme une valise. Ainsi, on pourra les avoir toujours dans la voiture, pour nous aider à franchir quelques marches et entrer facilement chez un ami par exemple.

Ses avantages 

  • Le transport de la rampe est très simple
  • Le poids n’est pas élevé
  • Certains modèles peuvent être fixés pour devenir des rampes permanentes
  • Compatible avec tous les types de fauteuil

Rampe télescopique par paires

rampe telescopique Ce type de rampe fonctionne avec deux parties distinctes, qu’il faut aligner parallèlement une à une, en respectant l’écartement de la largeur du fauteuil. Elles sont amovibles et s’allongent pour nous permettre de réduire la pente au maximum, ou s’adapter à des passages à assez étroits.

Ses avantages 

  • Le rangement est très facile, que ce soit dans la maison ou dans la voiture. On peut donc emmener cette rampe absolument partout.
  • Comme les deux parties sont télescopiques, on peut régler la longueur et gérer la pente de la meilleure des façons. Les utilisations pourront être variées et on gagne alors en autonomie.
  • Les bords sont relevés pour éviter que le fauteuil ne sorte de la rampe, les risques de chutes sont alors très réduits.

La rampe de seuil

rampe acces seuil de porte Il s’agit d’une petite rampe permettant de franchir un seuil de porte ou une petite marche. Il y a donc une inclinaison pour monter, puis une inclinaison pour descendre. C’est évidemment le type de rampe que l’on retrouve beaucoup dans les habitations des personnes à mobilité réduite.

Ses avantages

  • Pas chère et rend de fiers services. On trouve de toute petit rampe de seuil qui se mettent en place très rapidement et qui permettent de se déplacer très facilement dans toute la maison.
  • On peut choisir de les utiliser pour monter et descendre, ou bien seulement dans un sens pour franchir une petite marche.
    Elles évitent le transfert d’un fauteuil à un autre pour passer par exemple de l’intérieur à l’extérieur de la maison.

La rampe de passage de porte-fenêtre

Une porte-fenêtre, c’est bien, ça laisse entrer de la lumière dans la maison, et on peut sortir et entrer facilement pour se rendre dans le jardin ou sur une terrasse. En revanche, pour les personnes en fauteuil, c’est souvent un véritable problème, puisque la structure est souvent épaisse et donc impossible à franchir sans une rampe adaptée.

La rampe de passage de porte-fenêtre ressemble à une rampe de seuil, avec deux pentes de chaque côté du seuil. Elle est toutefois un peu plus grande, avec une possibilité de descendre un dénivelé plus important.

Ses avantages

  • Elle est réglable en hauteur et va donc s’adapter à la plupart des configurations.
  • Le passage dans les deux sens à la manière un petit pont facilité grandement le passage du seuil.
  • La partie intérieure peut se rabattre facilement vers l’extérieur pour refermer complètement la porte-fenêtre.

Ne pas oublier la sonnette !

Pour une rampe d’un établissement public, qu’elle soit fixe ou amovible,la réglementation impose une sonnette. En effet, toutes les personnes en fauteuil ne sont pas capables de franchir une pente et ils auront donc besoin d’aide. Il faut donc pouvoir envoyer un signal à l’accueil pour que quelqu’un vienne pousser le fauteuil.

Le bouton de la sonnette doit être accessible à une personne assise, à proximité de l’entrée de la rampe, et facilement repérable. On doit le signaler par un petit panneau pour expliquer son utilisation et son utilité.