Fauteuil roulant : mesures et dimensions

FAUTEUIL ROULANT LARGEUR ET DIMENSIONS

Choisir un fauteuil roulant n’est pas toujours une mince affaire. Il faut prendre son temps et il faut surtout prendre les bonnes mesures. La précision et la réflexion sont les maître-mots avant d’en faire l’acquisition. L’utilisation va devoir se sentir le plus à l’aise possible, avec un fauteuil adapté à sa morphologie et bien sûr à son handicap. Qu’il soit manuel ou électrique, le fauteuil roulant doit être choisi en fonction de l’utilisation qu’en fera le principal intéressé.

Le jeune actif avec de la force et du dynamisme va sûrement préférer un fauteuil pliable et léger, alors qu’une personne âgée aura d’avantage tendance à se tourner vers un fauteuil plus confortable. Dés lors le choix du fauteuil effectué, il faudra passer aux mesures.

fauteuil roulant mesure largeur

 

La mesure de la morphologie de l’utilisateur

Pour un confort optimal, on va évidemment adapter le fauteuil à la morphologie de l’utilisateur. Des mesures doivent alors être obligatoirement prise par un professionnel. Voici les points clé auxquels il va s’intéresser :

La largeur d’assise : C’est probablement le critère de confort le plus important, mais aussi la mesure qui va permettre d’avoir un fauteuil agréable à manipuler. La largeur doit être assez large pour bien répartir le poids, mais suffisamment étroite pour que la manipulation du fauteuil soit aisée.

La profondeur d’assise : Cette mesure va permettre une meilleure répartition du poids sur l’ensemble de l’assise, pour éviter les points de pression et des irritations de la peau, notamment à l’arrière du genou.

La Longueur de jambe : Ici, on vient mesurer la longueur de jambe de l’utilisateur pour déterminer la position idéale du repose-pied. Il faut qu’une petite partie du poids du corps soit répartie sur les pieds et il est nécessaire de conserver au moins 2 cm entre le sol et le repose-pied.

La hauteur d’assise : Cette mesure va permettre de régler le fauteuil pour que l’utilisateur ne soit pas trop haut, ni trop bas. Pour une question évidente de praticité, il faut que la personne utilisant le fauteuil soit à la bonne hauteur pour se mettre à table.

La hauteur de dossier : Ici, la prise de mesure du dos de l’utilisateur est importante, mais le handicap va également jouer dans la hauteur finale du dossier. Une hauteur correcte devra offrir une bonne posture permettant une liberté de mouvement optimale.

C’est donc en fonction de toutes ses mesures que le fauteuil roulant va être conçu ou réglé. Selon le lieu d’habitation et le climat, on ajoutera quelques centimètres de plus pour les vêtements chauds par exemple.

Les mesures au domicile de l’utilisateur

Évidemment, le fauteuil peut-être très confortable et parfaitement maniable, mais s’il n’est pas adapté à l’habitation de l’utilisateur, alors il ne sert quasiment à rien. Il faut pouvoir circuler avec le moins de difficultés possible et en toute sécurité.

On va donc commencer par mesurer la largeur des portes, et également les espaces dans les lieux les plus exigus, comme les toilettes ou encore la salle de bains. Pour les logements récents, il ne doit pas y avoir de problème, puisqu’ils sont censés respecter des normes d’accessibilité pensée pour les personnes à mobilité réduite.

C’est donc pour les habitations plus anciennes que la question se pose réellement. Les portes, les portes-fenêtres, mais aussi l’ouverture maximale de l’ascenseur doivent être prises en compte. Dans certains cas, il faudra en prendre compte de ces mesures pour la conception ou le choix du fauteuil roulant, mais parfois, si c’est possible, il sera plus intelligent de réaliser quelques travaux pour rendre le domicile plus accessible.

Camille

Bonjour Je suis Camille, étudiante en médecine et passionnée du web. Depuis 2017 je mets à jour toute seule le site Dispositif-Sante.com