Fauteuil Releveur : pour qui, pourquoi et comment choisir

FAUTEUIL RELEVEUR

Il est parfois très difficile, voir même impossible pour certaines personnes âgées, de se relever de leur fauteuil. L’effort est compliqué et il y a des risques de chute importants. Le fauteuil releveur va permettre de faciliter tout ça, tout simplement en aidant l’utilisateur à se mettre debout. Comment ça marche ? Quels sont les critères pour faire le bon choix ? On vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le fauteuil releveur.

Qu’est-ce qu’un fauteuil releveur ?

Il s’agit d’un fauteuil de confort et de relaxation, que l’on utilise pour être bien installé, lorsqu’on souhaite regarder la TV, bouquiner, ou tout simplement s’asseoir confortablement. Il possède 1 ou 2 moteurs électriques, et il va aider une personne affaiblie à se lever, mais aussi à s’asseoir sans se laisser tomber brusquement.

Le fauteuil releveur peut être manuel ou électrique. Le premier réclame un petit effort, tandis que le second possède une télécommande qui permet d’actionner des vérins électriques, qui vont à leur tour soulever l’assise du fauteuil. On limite ainsi les efforts lorsqu’on se lève, et certains modèles nous emmènent même jusqu’à la position debout.

Lorsqu’on veut s’asseoir, on positionne le fauteuil en position haute, on s’appuie contre le dossier et on active la commande pour descendre en douceur, et être assis confortablement. Très souvent, le fauteuil sera muni d’un repose-pied qui se soulève ou se baisse à notre guise, et quelques modèles nous offrent également une fonction massage.

Le fauteuil releveur, pour qui ?

Le fauteuil releveur s’adresse évidemment aux personnes ayant du mal à se relever. On pense donc à certains seniors, aux personnes âgées, et également à quelques sujets présentant un handicap réduisant leurs capacités de mouvement.

Il faut tout de même noter que ce type de fauteuil est avant tout un outil de confort et qu’il ne s’agit pas d’un appareil médicalisé comme un lève-personne ou un verticalisateur. De ce fait, l’utilisateur n’est absolument pas stigmatisé, et absolument tout le monde pourra utiliser le fauteuil. Même à 25 ans, après une soirée de fête, on appréciera de trouver le confort de son fauteuil, et d’être aidé un peu pour se relever.

Les différents types de fauteuils releveurs

On trouve 2 familles de fauteuil releveur : Le fauteuil releveur manuel, et le fauteuil releveur électrique. Voici les différences entre chaque modèle.

Le fauteuil releveur manuel

fauteuil releveur manuel pas cher Sur ce type de fauteuil, on passe d’une position assise à la position debout en poussant sur les accoudoirs, comme si on se levait tout seul, mais l’assise nous pousse légèrement pour faciliter notre effort. Un système de vérin réagit lorsque l’utilisateur retire un peu de son poids du fauteuil, et alors l’assise pousse sur les fesses pour ne pas avoir à trop forcer, ni sur les bras, ni sur les jambes.

L’aide est moins grande qu’avec un fauteuil électrique, mais suffisante pour beaucoup de personnes seniors qui gardent encore une certaine force et un peu de dynamisme. On apprécie ce système puisqu’il oblige le corps à quelques efforts tout de même, ce qui est toujours une bonne chose.

Le fauteuil releveur manuel ne risque pas de tomber en panne, il ne se branche pas à une prise et il est moins encombrant qu’un fauteuil releveur électrique. On va ainsi pouvoir le déplacer d’une pièce à l’autre facilement lorsque c’est nécessaire.

Le fauteuil releveur électrique

fauteuil releveur electrique avis Ici, il y a un véritable système de relevage. Tout le fauteuil se soulève pour permettre à l’utilisateur de se retrouver immédiatement, sans le moindre effort, en position debout, ou presque. Même une personne très affaiblie se relève alors toute seule, regagnant ainsi de l’autonomie et un réel confort de vie. L’utilisation est très simple, il suffit de presser le bouton d’une télécommande.

Le principal avantage est évidemment le fait de n’avoir à fournir aucun effort pour se relever. Généralement, le fauteuil électrique pourra se régler sur différentes positions, avec un repose-pied qui se relève et un dossier qui s’incline sur différents angles, jusqu’à une position semi-allongée.

C’est un véritable accessoire de relaxation et de confort, où on se sent bien et où on peut passer du temps. Les réglages se font à notre guise, presque « sur-mesure », quelle que soit la taille ou la morphologie de la personne qui entre dans le fauteuil.

On peut noter cela dit quelques inconvénients pour ce type d’appareil. Le premier est le fait qu’un fauteuil releveur électrique soit encombrant. Il réclame une certaine amplitude pour se déployer complètement ou se relever et donc il ne faut pas qu’il soit trop prés des murs. Dans une petite pièce, ce n’est pas toujours simple.

Il fonctionne à l’aide d’une prise secteur et donc un câble traîne toujours au sol, attention de ne pas le mettre dans le passage, il pourrait faire trébucher l’utilisateur, ce n’est évidemment pas le but.

Comment choisir son fauteuil releveur ?

Électrique ou manuel ?

Tout dépend ici de l’état de forme et des capacités de l’utilisateur. Pour un senior qui a simplement quelques problèmes de dos, alors un fauteuil releveur manuel sera souvent suffisant. Il sera d’une aide précieuse, sans pour autant faire tout le travail.

Pour des personnes très âgées, ou pour un utilisateur souffrant d’un handicap provoquant l’incapacité de se lever seul, alors le fauteuil releveur électrique sera évidemment le meilleur choix. Tout le travail est fait par le fauteuil, aussi bien pour se mettre debout que pour se rasseoir. L’utilisation est simple et le confort est optimal.

1 ou 2 moteurs pour un fauteuil releveur électrique ?

Un fauteuil releveur électrique muni d’un unique moteur combine simultanément l’abaissement du dossier et le relèvement du repose-pied. Cela signifie que peu importe l’utilisation, que ce soit en mode relax ou en transat, le repose-pied va toujours se soulever proportionnellement à l’inclinaison que l’on va donner au dossier. Le confort est donc moins grand, mais l’utilisation de la télécommande est beaucoup plus simple, puisqu’on ne trouve que deux boutons.

Le fauteuil muni de deux moteurs va permettre de dissocier l’inclinaison du dossier du relèvement du repose-pied. Ainsi, on va pouvoir si on le souhaite rester en position assise tout en ayant les pieds relevés, par exemple. Les réglages se font à notre guise et on peut moduler le fauteuil exactement comme on le souhaite. Il y a cependant deux boutons pour les pieds et deux boutons pour le dossier, l’utilisation est alors un tout petit peu plus complexe. Rien de bien compliqué cependant pour la grande majorité des utilisateurs.

La taille du fauteuil

Ce sera évidemment un critère de choix important. Comme je l’explique un peu plus haut, un fauteuil releveur électrique réclame une place plus importante qu’un fauteuil normal. Il lui faut suffisamment de place pour se déployer complètement en position allongée notamment, et puis il faut surtout qu’il puisse passer les portes pour se retrouver dans la pièce à équiper.

Vous devez donc choisir un fauteuil adapté à la pièce dans laquelle vous allez le poser, mais également vérifier la compatibilité avec le principal utilisateur. La taille, mais plus encore le poids de la personne nécessitant une aide au relevage ont leur importance.

fauteuil releveur electrique test

 

Le confort du fauteuil

La qualité des matériaux de fabrication, que ce soit pour les garnissages ou les tissus, est évidemment très importante. Il s’agit d’un fauteuil de relaxation et de confort, et on doit donc se sentir bien à l’intérieur. On ne saurait que trop vous conseiller d’opter pour un fauteuil bénéficiant d’une mousse haute résilience. C’est une mousse en polyuréthane de qualité supérieure qui va toujours retrouver sa forme de départ après une pression.

Bien sûr, on pourra aussi vérifier la présence de mousse sur les accoudoirs, ou bien un support lombaire avec des soutiens latéraux sur le haut et le bas du dossier qui vont maintenir plus efficacement les cervicales.

On note également que quelques fauteuils releveurs électriques sont combinés avec une option de massage. C’est un plus non-négligeable pour ceux qui apprécient les massages mécaniques de ce type. En revanche, la fonction releveur est souvent moins grande avec ce type de fauteuil, et il reste alors la moitié de l’effort à faire.

Les inclinaisons et les positions possibles

Selon les modèles de fauteuil releveur électrique, on trouve différentes inclinaisons de dossier. Certains fauteuils ne vont proposer que deux positions en plus de la fonction releveur (assis et semi-allongé), d’autres trois positions (assis, semi-allongé et allongé). Enfin, les modèles les plus complets offrent jusqu’à 6 positions différentes, avec des modes précis comme l’option « relax » ou « télé », ou encore la possibilité de régler au degré prés le dossier comme on le souhaite.

Le fauteuil électrique fonctionne avec une télécommande, il est pertinent de s’assurer que l’utilisateur principal en comprendra le fonctionnement. Le but est que la personne aidée gagne de l’autonomie et donc elle doit être capable d’utiliser le fauteuil sans aucune aide. Si l’utilisateur est capable d’utiliser la télécommande d’un TV, alors il n’aura évidemment aucun problème à manipuler son fauteuil.

Le look du fauteuil releveur

Ce n’est pas parce qu’il vient nous aider à nous relever, que le fauteuil releveur doit gâcher notre décoration d’intérieur. Désormais, les fabricants proposent des fauteuils modernes, très loin des premiers modèles qui avaient plutôt l’air d’appareil médicalisé.

Chez certains constructeurs, vous pourrez même choisir la couleur ou le revêtement selon vos goûts, et ainsi améliorer encore un peu la déco de votre salon. Ce n’est pas parce qu’on a du mal à se lever qu’on ne peut pas avoir du goût !

Le prix d’un fauteuil releveur

Le fauteuil releveur manuel est évidemment le moins cher. On trouve des modèles entre 100 et 500€. Le fauteuil releveur électrique est souvent un investissement plus important. Les fauteuils à un seul moteur coûtent en moyenne entre 500 et 1 500€, alors que les modèles à deux moteurs peuvent grimper jusqu’à 2 500€.

Ensuite, selon les options le prix peut monter encore un peu. On trouve par exemple des fauteuils « dos au mur », qui peuvent être posés contre un mur et permettent alors de gagner de la place. Cette option peut faire évoluer le prix. Idem pour la fonction massage qui est évidemment un petit plus qui a un prix. Cependant, quelques fauteuils releveurs massant ne dépassent pas les 1 000€, alors que certains modèles très complets grimpent jusqu’à 3 500€.