Déambulateur : Tout savoir

Le déambulateur est une aide à la marche. Il doit soulager les personnes ayant des difficultés à marcher, afin de conserver une autonomie et une mobilité. On le préconise à des personnes âgées, mais aussi à des personnes plus jeunes à la suite d’une opération les ayant obligées à rester assis ou allongé pendant une longue période. Qu’est-ce qu’un déambulateur ? À qui s’adresse-t-il ? Comment le choisir ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir.

Un déambulateur, c’est quoi ?

Il s’agit d’un accessoire paramédical d’aide au déplacement, pour les personnes ayant des problèmes pour se mouvoir, se lever ou marcher. Classiquement, on le rencontre sous la forme d’un cadre métallique ayant 4 appuis qui viennent encadrer l’utilisateur lorsque ce dernier est debout. Il y a deux appuis à l’avant et deux appuis sur les côtés.

Ainsi, on peut facilement s’appuyer sur cet appareil, qui possède des poignées au niveau des mains, à hauteur de la taille. De la sorte, le déambulateur permet de gagner en stabilité, bien plus qu’une simple canne.

Pour qui les déambulateurs sont-ils conseillés ?

Un déambulateur va convenir à un certain nombre de personne dont la mobilité est réduite. On le conseille notamment dans les cas suivant :

  • Pour les personnes âgées. C’est la principale cible de ce type d’appareil paramédical. Très souvent, à partir d’un certain âge, une canne peut ne plus suffire. Le déambulateur devient alors indispensable pour éviter aux personnes de chuter, et pour leur permettre de conserver une certaine mobilité. Ils peuvent alors continuer à se déplacer tout seul lentement, ce qui est à la fois bon pour le corps et pour le moral.
  • Pour les personnes atteintes par certains handicaps moteurs qui ne souhaitent pas se déplacer toujours en fauteuil roulant. Certaines personnes ont des difficultés à marcher, mais il n’est pas conseillé pour elle d’utiliser sans arrêt un fauteuil. Dans ce cas, un déambulateur est un bon moyen pour leur permettre de continuer à bouger leurs jambes, tout en ayant une plus grande autonomie que s’ils étaient toujours assis.
  • À la suite d’un accident nous ayant forcé à rester assis ou allongé pendant longtemps. Les muscles des jambes sont alors atrophiés et on n’a plus le même sens de l’équilibre qu’autrefois. Le déambulateur va alors permettre de se rééduquer doucement et de réapprendre à marcher.

Si vous pensez avoir besoin d’un déambulateur, alors vous pouvez en discuter avec votre médecin, votre kinésithérapeute ou encore votre ergothérapeute. Ils vous soutiendront ou non dans votre sensation, et ils pourront surtout vous guider dans votre choix.

deambulateur pas cher

 

Les différents types de déambulateur

On trouve principalement deux types de déambulateur, à savoir les modèles cadre de marche, et les modèles à roulettes.

Le déambulateur cadre de marche

deambulateur cadre de marche avis On trouve trois modèles de cadre de marche différents, à savoir :

  • Le simple
  • L’articulé
  • Le releveur

Le déambulateur simple est très stable. Il possède simplement quatre pieds et deux poignées. Le soutien qu’il offre est tout à fait solide. Ce n’est cependant pas le plus maniable, et il nécessite un peu d’entraînement. Pour l’utiliser, on se place debout devant le déambulateur, on le soulève et on le pousse devant soi. On avance alors d’un pas, puis on renouvelle l’opération.

Le déambulateur articulé fonctionne de la même manière, mais il est un peu plus maniable. Il va permettre d’avancer un côté après l’autre, en même temps qu’on avance notre jambe. L’utilisation est assez simple et finit par être plutôt naturelle.

Enfin, le déambulateur releveur possède 4 poignées, dont deux plus basses qui nous permettent de nous relever plus facilement d’une chaise, d’un fauteuil, ou des toilettes. On trouve des déambulateurs de ce genre qui sont aussi articulé.

Le déambulateur à roulettes

deambulateurs rouletteCe type de déambulateur permet de réduire les efforts de l’utilisateur. Il n’est pas nécessaire de le soulever, mais simplement de le pousser. On trouve là encore différentes variantes avec deux, trois ou quatre roues.

Un modèle à deux roues est plutôt utilisé pour l’intérieur. C’est un bon compromis entre un modèle à cadre classique et un modèle à 4 roues. Il permet de conserver un bon équilibre, tout en avançant assez facilement. C’est facilement à manier, et les roues avant permettent de tourner avec une grande simplicité.

Le déambulateur à trois ou quatre roues est plutôt un modèle d’extérieur. D’ailleurs il est souvent muni d’un papier qui nous permet de transporter quelques courses. Très maniables, ils possèdent une ou deux roues multidirectionnelles permettant de se déplacer simplement. Ils sont munis de freins, mais ils demandent des appuis corrects et une habileté un peu plus grande que les modèles sans roues ou à deux roues.

Pour les personnes très voûtées, il existe également des modèles à roues avec des appuis pour les avants-bras.

Comment choisir son déambulateur ?

Avec ou sans roues ?

Le déambulateur à cadre de marche convient parfaitement au personne qui sont un peu voûtées et se tiennent vers l’avant. Il est parfait pour tous ceux qui ont besoin d’un appui très fort. Lorsqu’on a des problèmes pour se relever et que l’équilibre n’est pas (ou plus) notre point fort, alors le cadre, sans roue, sera bien plus stable et pratique à utiliser.

Le déambulateur à cadre de marche est également indispensable pour les personnes amputées d’une jambe ou qui ne peuvent absolument pas prendre appui sur un de leur membre inférieur. Dans ce cas, ce type de déambulateur sera parfait.

Le déambulateur à roues est parfait pour ceux qui n’ont pas de problème d’équilibre et qui se tiennent relativement droit. Avec des appuis corrects et une bonne réactivité, ils pourront se déplacer très simplement et freiner aisément en cas de besoin.

Un déambulateur à 3 roues est un peu moins stable qu’un déambulateur à 4 roues, mais il est bien plus pratique et maniable, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Avec 4 roues, le déambulateur prend une certaine place, il n’est pas rare qu’on le cogne, ou qu’on ait du mal à passer dans les petits espaces.

Pour un modèle à roues, si on souhaite se promener souvent à l’extérieur sur des chemins au sol irrégulier, il faudra bien prendre soin de choisir des roues gonflables qui amortiront les imperfections du sol.

deambulateur 3 roues pas cher

 

Les critères à analyser avant d’acheter un déambulateur

La largeur est un critère important, surtout si l’utilisateur habite une vieille maison. En effet, pour une maison neuve, la largeur d’une porte sera presque toujours de 90 cm. Pour une habitation ancienne, il y a parfois quelques surprises. Pensez donc à bien mesurer l’ouverture de vos portes avant de commander votre déambulateur. En règle générale, c’est assez similaire d’un modèle à un autre, mais quelques centimètres peuvent être importants selon l’utilisation et surtout selon le lieu d’habitation.

Le poids est évidemment un critère important, d’autant plus pour un déambulateur à cadre de marche. Il faut qu’il soit le plus léger possible, afin que sa manipulation ne soit pas contraignante. Ce sera d’autant plus vrai au moment de franchir quelques obstacles, ou pour quelques situations où vous n’aurez pas le choix de porter l’appareil paramédical sur quelques mètres. Tous les fabricants sérieux fournissent le poids de leurs déambulateurs. S’il n’est pas indiqué, il y a probablement une raison de se méfier.

Pour un modèle à roues, on jettera un œil sur le freinage. Il y a deux possibilités, soit un freinage standard avec des poignées de frein qui immobilisent le déambulateur lorsqu’on les presse, soit un simple frein parking qui permet juste de bloquer complètement les roues si nécessaire, sans avoir besoin de presser des poignées.

Choisir son déambulateur selon ses besoins

Avant d’acheter un déambulateur, il faut se poser quelques questions. Allez-vous vous en servir pendant longtemps, ou bien est-ce juste une aide ponctuelle pour une durée limitée ? Est-il plutôt prévu pour vous aider à l’intérieur, ou bien simplement pour vous permettre d’aller marcher dehors ? Si c’est pour l’extérieur, est-ce que vous vivez en ville avec de belles routes bien lisse, ou bien à la campagne avec quelques chemins abîmés ? On trouve des modèles tout-terrain pour les promenades, et d’autres vraiment adaptés pour une utilisation pratique à l’intérieur.

Attention aussi à votre poids. Votre médecin vous orientera si vous le lui demandez, mais si vous passez commande seul, vérifiez la résistance du déambulateur. On trouve des modèles pensés pour les personnes à forte corpulence, qui seront souvent un peu plus lourds, mais surtout beaucoup plus solides.

Il n’y a généralement pas de raison de se soucier de la hauteur, puisqu’elle est toujours réglable. Attention tout de même si vous êtes très grand ou à l’inverse très petit, que les réglages soient suffisants pour adapter l’accessoire à votre taille.

Enfin, selon vos besoins, vous pouvez trouver différents accessoires pour votre déambulateur. On trouve notamment un porte-canne, un panier, un filet, une sacoche de rangement, mais aussi un plateau ou un siège pour s’asseoir si nécessaire. Certains modèles possèdent aussi un éclairage ou des réflecteurs pour être vu lorsque le soleil se couche.

comment choisir un deambulateur

 

Un peu d’esthétisme

Devoir utiliser un déambulateur n’est jamais une chose agréable. C’est parfois une étape difficile dans une vie, avec un sentiment de faiblesse qui ne fait évidemment pas plaisir. Certains appareils sont alors plus modernes que l’autre, et font oublier leur côté « médical ». Choisissez donc un modèle qui vous correspond, et qui vous fait plaisir. Prenez-le plutôt comme un objet de sport qui va vous permettre de faire travailler vos jambes.

Combien coûte un déambulateur ?

Le prix d’un déambulateur est très variable selon la qualité des matériaux utilisés pour sa fabrication, et la technicité de la conception. Plus il y aura de roues, plus vous aurez d’accessoires, et plus le prix va augmenter. On trouve donc des déambulateurs cadre de marche entre 40 et 70 €, le prix augmente jusqu’à 120€ pour un modèle à 2 roues, un modèle à 3 roues va coûter entre 80 et 150€, et enfin un modèle à 4 roues ultra équipé peut grimper jusqu’à 300€.

Certains modèles peuvent être bien plus chers à cause de certaines fonctions spécifiques qui feront irrémédiablement monter le prix. Je pense notamment à des déambulateurs tout-terrain, des modèles supers légers, ou encore des déambulateurs bariatique.

L’entretien d’un déambulateur

Il n’y a pratiquement rien à faire pour entretenir son déambulateur. On peut le dépoussiérer un peu de temps en temps et nettoyer les taches qui peuvent se faire dessus, s’il prend la pluie par exemple. Un coup de chiffon humide suffit amplement.

Pour un modèle cadre de marche, on peut vérifier que les patins tiennent toujours parfaitement en place et ne sont pas trop abîmés ou sale. Si de la poussière ou de la terre s’accumule dessous, alors la stabilité ne sera plus aussi bonne.

Si le déambulateur possède des roues, alors il faudra de temps en temps graisser les roulements pour éviter que ça ne grince et que le mouvement soit moins facile et moins agréable. Il n’y a donc rien de bien difficile à faire, même si vos jambes ne vous permettent plus de courir ou de sauter comme autrefois, vous n’aurez aucune excuse si votre déambulateur est en mauvais état.

Conseil avant utilisation

Rendez-vous chez votre kinésithérapeute, ostéopathe, ou simplement chez votre médecin, pour apprendre à utiliser correctement un déambulateur. En effet, le risque de chute n’est pas nul, et il est préférable d’apprendre à s’en servir avec un professionnel, qui vous donnera les consignes pour une utilisation en toute sécurité.